Loading...

Astuce : se démaquiller sans coton

coton-demaquillage

Bon, j’imagine qu’en lisant ce titre, certaines ont pu revoir leurs soirées (trop arosées) qui se terminent avec ce dilemme en allant se coucher : comment est-ce que je vais me débrouiller pour retirer cette peinture de ma trombinette … Et accessoirement, éviter de me prendre une petite claque au réveil quand je découvre que cette même trombinette n’a pas trop apprécié cette impasse.

Au risque de vous décevoir, pour ma part, cette question existencielle provient simplement d’un oubli (bon et peut-être de Grand Père Feuillage qui n’a pas cet impératif en tête)… L’oubli des cotons lors des courses. Ceci, couplé au refus d’utliser quelqu’autre papier qui traîne, parce que oui, on ne va pas se le cacher :

  • mouchoirs = Aie ! + Y’a rien qui part… Ou alors faut vraiment insister !
  • sopalin = Non merci !
  • papier toilette = Aie ! + des morceaux… Non et puis sérieusement, vous vous voyez avec du papier toilette sur la trombi ?

Alors vient la question fatidique : Comment se démaquiller sans coton ? 

coton-demaquillage

Parce que oui, c’est possible et c’est d’ailleurs en envisageant les diverses possibilités existantes que je me suis soudainement rapellée que certaines utilisent leurs doigts pour se démaquiller.

Bon déjà, se démaquiller à l’huile, c’était une étape mais les doigts à l’huile ?… Là c’est le ponpon ! Et pourtant … Après avoir bouguonné un peu sur Grand Père Feuillage, il a bien fallut que je trouve une solution.

Allez, « à la guerre comme à la guerre », on s’enduit les doigts d’huile végétale (amande douce pour moi) et c’est parti pour l’opération barbouillage… Euhh pardon… Démaquillage. Il suffit de simplement se masser doucement le visage et les yeux (fermés, je précise ;)) puis de frotter les cils entre les doigts pour faire disparaître peu à peu toute trace de maquillage.

Bon il ne faut pas se le cacher, l’effet panda est inévitable dans un premier temps. (Préférez utiliser cette technique lorsque le mâle ne traîne pas dans les parages … Vous risqueriez de l’effrayer…)

se démaquiller sans coton
Et c’est peut-être un peu moins rapide qu’un démaquillage basique.

Pour autant, l’huile et les doigts c’est tout de même vâchement efficace ! Ok j’ai l’impression de me transformer en Jane des temps modernes…mais dis donc, ça fonctionne sacrément bien !

En deux temps trois coups de doigts, adios le maquillage ! Ne reste plus qu’à passer un coup de mousse nettoyante là-dessus et roulez jeunesse… Qui l’eut cru ?

Récap des avantages de cette technique :

  1. On économise le prix des cotons, ne riez pas, c’est déjà ça !
  2. On protège la planète en réduisant nos déchets
  3. Maintenant, vous savez que vous n’avez plus d’excuses pour vous coucher maquillée même si vous n’êtes pas chez vous !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Déjà adepte ou envie d’essayer, racontez-moi tout ! 😉

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

 

You might also like

Comments (11)

  • tefyline 3 années ago Reply

    Je ne l’utilise pas encore car j’ai des produits à finir et j’ai aussi les lingette lamazuna qui font une bonne partie du boulot. Mais j’ai testé 2 fois le démaquillage à l’huile pour découvrir et c’est assez surprenant tellement c’est agréable et efficace !
    Par contre, il y a tellement d’huiles végétales que le plus difficile est de savoir laquelle choisir ^^

    Emilie 3 années ago Reply

    Pas faux !
    Il suffit de tester et voir quelle est celle qui convient le mieux.
    J’avais d’ailleurs fais un article à ce sujet, si tu ne l’a pas encore vu : http://grandmerefeuillage.com/2014/05/huile-vegetale-un-demaquillant-naturel/
    Merci pour ton commentaire ! 🙂

  • kakounette 3 années ago Reply

    Perso je déteste me démaquiller à l’huile alors du coup je prends des lingettes démaquillantes à l’eau et lavables !

    Emilie 3 années ago Reply

    Ah oui j’avais vu que cette solution était également possible… Pas trop chiant de nettoyer ses lingettes en revanche ? Peur d’avoir la flemme ! lol

  • nelo 3 années ago Reply

    Hello Emilie c’est Nélo!
    Cam vient de me montrer ton blog que je ne connaissais pas encore! (Quelle honte)
    Quelle bonne idée cet article. Moi je me démaquille comme ça depuis un an environ, car je ne trouvais pas de démaquillant qui à la fois soit efficace, doux, n’agresse pas ma peau et ne me donne pas envie de me relaver ensuite (parfois toute lotion que ce soit, le démaquillant laisse l’impression d’avoir une sorte de dépôts sur la peau).
    Je suis le genre de nana qui voudrait le beurre et l’argent du beurre : parresseuse + fauchée + consciencieuse de l’environnement + me rapprocher le plus du naturel!
    Donc moi c’est gel moussant bio (celui de monop est très bien perso) pour bien nettoyer mon visage sans agresser ma peau et la laisse toute douce et ensuite huile végétale (amande douce) pour les zones plus précises comme les yeux.
    Bon pour la peau, pour les économies et pour l’environnement! Je vois qu’on est sur la même longueur d’onde!

    Bref voilà, je me suis un peu emballée mais en tout ca je trouve ton blog très chouette! Bravo 🙂

    Emilie 3 années ago Reply

    Hello Nélo,
    Un grand merci pour ton commentaire ! C’est chouette d’avoir pris le temps de faire un petit tour sur mon blog ! 🙂
    Ahahah effectivement, nous sommes bien sur la même longueur d’onde !
    Pas encore testé le gel moussant Monop, pour ma part, c’est Melvita, il est canon !
    Au plaisir de te revoir, j’espère que ton weekend à Lille s’est bien passé ! 😉

  • Betty 3 années ago Reply

    je suis aussi une adepte du démaquillage a l’huile ( amande douce + olive) !
    après avoir bien malaxé ma trombine et constaté a quoi je ressemblerai si je bossais dans une mine, j’enlève le plus gros a l’aide de lingette en micro fibre ( marque H2O ) et termine par un malaxage de tronche a la crème nettoyante H2o puis un rinçage a l’eau. tout doux. on se sent propre et vraiment mieux démaquillée qu’après un simple passage de coton ! merci pour ce chouette blog décomplexant, frais et drôle !

    Emilie 3 années ago Reply

    Et merci à toi Betty pour ce chouette commentaire et cette astuce marque que je ne connais pas ! A tester d’urgence alors ! 😉
    A bientôt !

  • Toki 2 années ago Reply

    Le démaquillage à l’huile, je l’ai découvert il y a 2 ans et depuis je suis une inconditionnelle. J’utilise de l’huile de jojoba pour ma peau à tendance grasse et je fais tout ça en prennant ma douche, je me passe un petit peu de savon d’alep à la fin pour enlever le tout. C’est naturel, écolo et en plus ma peau adore.
    Bon j’avoue que j’ai du mal à convertir mes amies qui me regardent toujours bizarrement lorsque je leur parle du démaquillage à l’huile O_o ha, ha, ha

  • Cocotte 2 années ago Reply

    Je faisais comme toi et j’ai découvert que le liniment marche bien pour se démaquiller (oui, le truc pour les fesses des bébés!). J’ai fait des petites lingettes lavables maison et le tout a été très vite adopté! Le liniment nettoye très bien et ne laisse pas la peau grasse. Côté lingettes, c’est pas si merdique que ça à laver finalement, faut juste prendre 2min pour la savonner avec le savon de Marseille qui traîne dans le coin, rincer et mettre à sécher!

    Emilie 2 années ago Reply

    Ah moi c’est bon, j’ai pris le coup de me démaquiller sans coton définitivement et pour rien au monde je retournerai aux cotons ! Merci en tous cas pour ton commentaire ! 🙂

Laisser un commentaire