Loading...

8 raisons de fuir l’eau de javel

8 raisons de fuir l'eau de javel

Attention attention, aujourd’hui je m’attaque à un monstre sacré: l’eau de javel

Ce produit dont l’odeur particulière peut parfois incommoder mais dont on se sert toujours autant car… Ca désinfecte, ça blanchit, ça fait plein de choses quoi! Un peu considéré comme le superman des produits ménagers, zoom sur ce produit largement utilisé… Tenez-vous bien, vous risquez d’avoir des surprises! 

8 raisons de fuir l'eau de javel

Qu’est ce que c’est que de l’eau de javel ?

Composée de chlore, de sodium et d’oxygène, elle s’obtient par électrolyse. Selon sa concentration, on parle de Javel ou d’eau de Javel.

Et là, fou!! J’ai été super étonnée d’apprendre comment en fabriquer. Pour vulgariser, il faut simplement de l’eau, du sel et de l’électricité sous forme de courant continu (piles rechargeables par exemple). C’est l’ajout d’électricité dans l’eau salé qui va produire une réaction et faire se former l’eau de javel.

Mais attention, ça n’est pas parce qu’elle est faite à partir de produits « naturels » qu’elle est sans risque! Voici quelques unes des raisons pour lesquelles il vaut mieux éviter son utilisation. 

Pourquoi la fuir? 

  1. Comme les étiquettes l’indiquent, il s’agit d’un produit toxique et corrosif

    Il provoque des brûlures au contact de la peau et des irritations des voix respiratoires et des yeux 
  2. Amoniaque + eau de Javel = cloramines (gaz toxique voir mortel)

    Je vous laisse constater par vous même avec cette info. Et devinez ce que contiennent nos urines…  Et oui, de l’amoniaque… Pensez-y lorsque vous nettoierez vos toilettes la prochaine fois…
  3. Acide + eau de javel = dichlore (gaz toxique)

    Un gaz a odeur suffocante très désagréable et surtout extrêmement toxique, il a même été utilisé lors de la 1ère guerre mondiale, c’est le tristement connu « gaz moutarde »!

    Cette réaction peut se produire avec un simple détartrant WC mélangé à l’eau de javel, soyez prudents!
  4. Eau chaude + eau de Javel = gaz toxiques + moins d’efficacité

    Mélangé à de l’eau chaude, l’hypochlorite de sodium dégage des dérivés toxiques et devient moins efficace!  

  5. Elle ne nettoie pas ! 

    Ne disposant pas de tensio-actifs, elle désinfecte et blanchit mais n’est en aucun cas un agent nettoyant. Si vous souhaitez désinfecter un élément, il faut d’abord la nettoyer et seulement ensuite passer de l’eau de javel sur la surface propre pour que cela soit efficace.
  6. Trop désinfecter nuit à votre santé

    Une des raisons pour lesquelles l’eau de Javel connait un franc succès est qu’elle détruit à court terme tous les virus, bactéries et autres organismes avec lesquels elle entre en contact. Seulement voilà, utilisée de manière abusive, elle favorise le développement d’organismes résistants tout en détruisant les bactéries indispensables à notre équilibre…
  7. Elle est néfaste pour l’environnement! 

    Lorsqu’elle est rejetée dans l’environnement, elle libère du chlore qui réagit avec les matières organiques présents dans l’eau, l’air, et le sol et forme des composés argano-chlorés très néfastes pour la faune naturelle et qui se retrouvent ensuite dans la chaîne alimentaire…  
  8. Elle est périssable! 

    Pour être efficace, il faut l’utiliser rapidement après ouverture et respecter les dates limites d’utilisation car ce produit s’altère rapidement et perd son « efficacité ». 

Vous l’aurez compris, ce produit dispose d’une popularité plutôt étonnante lorsqu’on se penche un peu sur ses défauts. 

Il vaut mieux utiliser l’eau de Javel avec parcimonie et ne pas oublier qu’elle ne nettoie pas ! D’ailleurs, il existe de nombreuses alternatives à ce produit dont je vous parlerais dans un prochain article…

D’ici là, bon nettoyage! 😉  

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

J’espère que comme moi, vous aurez appris des choses! 

Etonnant que certaines de ces informations ne soient pas connues, vous ne trouvez pas? 

Pensez-vous utiliser différemment voir plus du tout l’eau de javel sachant tout cela?  

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

You might also like

Comments (4)

  • kakounette 3 années ago Reply

    Merci pour cet article ! Perso, je n’ai jamais utilisé de Javel ! Déjà parce que je ne supporte pas l’odeur et ensuite pour m’être renseigné sur ses méfaits !
    Bizzz

  • […] j’avais fait deux articles il y a quelques temps sur la pollution d’intérieur et sur la javel, ça vaut peut être le coup de se rafraîchir la mémoire sur le  » pourquoi faire […]

  • Beaj 2 années ago Reply

    Merci pour ce article fort efficacement présenté pour aborder les risques de facon claire et assez complète et exacte. Néanmoins, plusieurs arguments « contre » ne sont pas si opérants dans la pratique, voire fallacieux: cela dépend beaucoup de l’usage! les autres solutions sont et font parfois pire! en danger ‘sensible’ comme avec l’ammoniaque ou bien caché comme avec des azurants bien markétés. Mieux vaut un danger odorant/connu/limité/traitable, qui plus est périssable, et choisir un conditionnement adapté à sa conso, ne pas le contaminer, refermer le bouchon, le stocker à l’écart et éduquer ses enfants… !

    Pour moi la Javel reste un agent fort utile et efficace et économique et sommes toutes peu dangereux quand bien utilisé, comparé à d’autres solutions pas si saines et efficaces qu’on le dit parfois. Savoir certes ne pas l’utiliser à tout propos (inutile pour laver, ou desinfecter – sauf un plaie avec le Dakin!) et de facon répétée ou mélangée inadéquatement (savoir les supports et substance peu ou incompatibles). Mais sans aller dire « avec parcimonie »! Pour blanchir c’est dit (et rafraichir des supports/couleurs), mais aussi pour désodoriser (les incommodés de l’odeur Javel, qu’il faut bien sur rincer à chaud, sont ils moins sensibles aux odeurs de pied, de WC, de moisi,..). Au besoin prélaver à l’eau et/ou détergent si on craint les gazs générés avec l’urine, les acides… mais commencer par aérer (et secher) la pièce javalisée!

    Il faut garder et éduquer la Javel pour ce qu’elle est et apporte (ainsi que l’eau oxygénée, grande méconnue malgré moins de dangers sensibles et avérés). Oui, laissez nous la Javel libre et responsable! Pas comme le synthétique chlorate de soude ainsi que le naturel purin d’ortie (un comble!), interdits à la commercialisation pour des raisons fallacieuses: danger pour l’usager et pour l’environnement je rigole – certes il faut savoir que ca corrode la peau les yeux et les poumons si on le pulvérise contre le vent! et que ca tue les poissons si versé à haute dose; alors que parfaitement bioassimilés: produisent in fine de l’eau salée et des acides organiques). Qu’en est il du round up au danger invisible puis sournois et durable…? aucun diront ils. Il est des intérets financiers protégés qui confinent l’utilisateur dans l’ignorance des dangers, la dépendance à des solutions toujours plus sophistiquées et chères.

  • fabrice dufus 6 mois ago Reply

    l’eau de Javel ne blanchit pas mais brûle!

Laisser un commentaire