Loading...

Une lessive écologique efficace, possible?

Comme pour tout le reste, j’essaye de faire ma lessive de manière plus responsable et j’avoue ne pas avoir trouvé de solution dans ce domaine jusque lors.

La marque testée pour le moment, l’Arbre vert ci-dessous + un adoucissant concentré Auchan Mieux vivre.

lessive l'Arbre vert
Quelle déception lorsqu’en sortant mon linge, des odeurs de transpirations et des tâches sont encore présentes…

Alors j’imagine que de fabriquer une lessive écologique et sans produits chimique n’est pas une mince affaire mais pour le moment je ne suis vraiment pas convaincue par mes tests.

Je me suis donc mise à chercher un peu et regarder des comparatifs de lessives écologiques et d’avis clients. Et là surprise, je découvre qu’en réalité, il n’existe pas vraiment de lessives écologiques. Aucune lessive actuelle n’a un impact 0 sur l’environnement et n’est donc entièrement biodégradable. Attention donc au green-washing*.  En gros, lessive et écologie sont pour le moment deux termes antinomiques.

Je vais tout de même continuer à utiliser des produits écologiques et certifiés car bien que l’impact ne soit pas 0, cela me permet tout de même de réduire mon empreinte écologique et c’est déjà ça… Je vous tiendrais informé de mes tests ! 😉

Ah oui, sinon, il reste encore l’alternative des balles et noix de lavage qui n’ont d’autre impact environnementaux que les rejets de CO2 lors du transport mais je ne me sens pas encore prête à prendre ce tournant.

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Et vous qu’utilisez-vous ? Avez-vous trouvé une solution? Recette maison? Noix de lavage?

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Green-washing : Pour faire simple, c’est le terme que l’on utilise pour montrer du doigt les marques qui utilisent l’influence du vert et de l’écologie à des fins purement marketing/stratégie de communication mais de manière mensongère.  Tiré de l’anglais « brainwashing » et qui veut littéralement dire lavage de cerveau. 

Pour en savoir plus, je vous conseille ces articles :

http://www.les-pieds-dans-la-toile.fr/2011/11/lessives-ordinaires-lessives-ecologiques-quelles-differences/

http://habitat-ecologique.20minutes-blogs.fr/archive/2010/01/27/les-lessives-vertes-pas-si-ecolos.html

You might also like

Comments (9)

  • Bibou 3 années ago Reply

    Étonnant le terme Green-washing, sans en avoir la définition, j’aurais pensé que c’était tout l’inverse 🙂 Merci pour cette petite leçon !

    Emilie 3 années ago Reply

    Mais de rien Bibou! 😉

  • Lelia 3 années ago Reply

    En attendant la conclusion de tes tests et pour faire déjà un petit pas vers une planète plus verte, est ce que tu peux nous dire ce qu’il faut éviter à tout prix dans une lessive « industrielle » ? (parce que je ne suis pas encore prête à passer à la lessive verte si elle laisse des taches et des odeurs comme tu le dis!)

    Emilie 3 années ago Reply

    Hello Lelia, merci pour ce commentaire! Ravie que tu aies toi aussi envie de te mettre au vert! La lessive est un sujet assez complexe, mais j’ai une nouvelle recette « home-made » à tester, je vous dirais très vite si elle est efficace ou non.
    En attendant, attention, je n’ai pas encore testé toutes les lessives dites écologiques mais si tu souhaites rester sur les lessives industrielles pour le moment, je te conseille cet article, que je viens de découvrir: http://www.ecoconso.be/Les-etiquettes-sans-prise-de-tete,494#ingredients
    Tu y trouvera les ingrédients à éviter et d’autres infos intéressantes sur ce sujet.
    Pour le reste, promis, je m’occupe de tester la lessive « homemade » très vite !
    A bientôt!

  • […] un DIY que j’ai envie de tester depuis pas mal de temps. Vous vous rappelez de mon article concernant la lessive verte? Mon test n’avait pas été concluant et j’étais frustrée de ne pas avoir trouvé de […]

  • Hélène 3 années ago Reply

    J’ai personnellement testé les noix de lavage et le résultat est mitigé..
    Ça reste d’une efficacité satisfaisante pour les taches récentes et le linge qui n’est pas très sale, et c’est vraiment vraiment économique.

    Par contre on reste un peu « sur sa faim » pour deux raisons : on ne retrouve pas d’odeur de « linge propre » (bien que les mauvaises odeurs aient totalement disparu) et c’est d’autant plus frustrant si on ne peut pas faire sécher son linge dehors… et bien qu’on puisse utiliser les noix de lavage un grand nombre de fois, ça donne tout de même l’impression qu’elles sont usées et on est tentés d’en prendre régulièrement de nouvelles.
    Je ne renonce pas et suis bien tentée par ta lessive DIY 😉 !

    Emilie 3 années ago Reply

    Merci Hélène pour ce témoignage! 🙂
    J’avoue ne pas encore avoir testé les noix pour les raisons que tu as évoqués!
    Concernant la lessive DIY, tu peux tester! Je ne roule qu’à ça maintenant! En revanche, bien sûr, pour les tâches réticentes, il faut encore que je trouve une recette complémentaire mais c’est tout de même un très bon substitut et tu as l’odeur du propre! 😉

  • Chrys C'Telle 3 années ago Reply

    Bonjour, super sympa ton site ! Je lis que tu trouves encore des tâches aussi je me demandais : est-ce que tu détaches ton linge avant de le mettre en machine ? Parce que personnellement, peu importe la lessive utilisée, si mes enfants ont mangé des raviolis à la cantine, impossible de faire partir les tâches de sauce tomate. Je frotte absolument toute les tâches avec du savon de Marseille, je laisse agir pendant la nuit et ensuite je mets en machine. Mais je faisais la même chose il y a 10 ans avec Ariel ^^
    Sinon j’ai utilisé les noix pendant un moment et j’aimais bien mais pas en utilisation seule. Il faut ajouter des huiles essentielles de Tea Tree sur le sachet de noix pour l’aspect antibactérien, et un bouchon de vinaigre blanc dans l’eau de rinçage (et toujours détacher le linge avant ^^ ) Maintenant je fais ma lessive au savon de Marseille et j’aime bien 🙂

    Emilie 3 années ago Reply

    Hello !

    Oui en effet, mieux vaut détacher ses vêtements au préalable. La lessive nétoie mais ne détâche malheureusement pas.
    De mon côté, j’utilise la plupart du temps, de la terre de sommière qui fonctionne très bien pour les tâches « grasses ».
    Pour le reste, je suis encore à la rechrche du parfait détachant que je ne manquerais pas de partager lorsque je le trouverais ! 😉

    Pour ma part, encore jamais essayé les noix, c’est vrai que le manque de « parfum » me gène un peu.

    Merci pour ton partage en tous cas, j’espère que tu trouveras ton bonheur en lessive ! 😉

    A bientôt !

Laisser un commentaire