Astuce : se démaquiller sans coton

Bon, j’imagine qu’en lisant ce titre, certaines ont pu revoir leurs soirées (trop arosées) qui se terminent avec ce dilemme en allant se coucher : comment est-ce que je vais me débrouiller pour retirer cette peinture de ma trombinette … Et accessoirement, éviter de me prendre une petite claque au réveil quand je découvre que cette même trombinette n’a pas trop apprécié cette impasse.

Au risque de vous décevoir, pour ma part, cette question existencielle provient simplement d’un oubli (bon et peut-être de Grand Père Feuillage qui n’a pas cet impératif en tête)… L’oubli des cotons lors des courses. Ceci, couplé au refus d’utliser quelqu’autre papier qui traîne, parce que oui, on ne va pas se le cacher :

  • mouchoirs = Aie ! + Y’a rien qui part… Ou alors faut vraiment insister !
  • sopalin = Non merci !
  • papier toilette = Aie ! + des morceaux… Non et puis sérieusement, vous vous voyez avec du papier toilette sur la trombi ?

Alors vient la question fatidique : Comment se démaquiller sans coton ? 

coton-demaquillage

Parce que oui, c’est possible et c’est d’ailleurs en envisageant les diverses possibilités existantes que je me suis soudainement rapellée que certaines utilisent leurs doigts pour se démaquiller.
Bon déjà, se démaquiller à l’huile, c’était une étape mais les doigts à l’huile ?… Là c’est le ponpon ! Et pourtant … Après avoir bouguonné un peu sur Grand Père Feuillage, il a bien fallut que je trouve une solution.
Allez, « à la guerre comme à la guerre », on s’enduit les doigts d’huile végétale (amande douce pour moi) et c’est parti pour l’opération barbouillage… Euhh pardon… Démaquillage. Il suffit de simplement se masser doucement le visage et les yeux (fermés, je précise ;)) puis de frotter les cils entre les doigts pour faire disparaître peu à peu toute trace de maquillage.
Bon il ne faut pas se le cacher, l’effet panda est inévitable dans un premier temps. (Préférez utiliser cette technique lorsque le mâle ne traîne pas dans les parages … Vous risqueriez de l’effrayer…)

se démaquiller sans cotonEt c’est peut-être un peu moins rapide qu’un démaquillage basique.
Pour autant, l’huile et les doigts c’est tout de même vâchement efficace ! Ok j’ai l’impression de me transformer en Jane des temps modernes…mais dis donc, ça fonctionne sacrément bien !
En deux temps trois coups de doigts, adios le maquillage ! Ne reste plus qu’à passer un coup de mousse nettoyante là-dessus et roulez jeunesse… Qui l’eut cru ?

Récap des avantages de cette technique :

  1. On économise le prix des cotons, ne riez pas, c’est déjà ça !
  2. On protège la planète en réduisant nos déchets
  3. Maintenant, vous savez que vous n’avez plus d’excuses pour vous coucher maquillée même si vous n’êtes pas chez vous !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Déjà adepte ou envie d’essayer, racontez-moi tout ! ;)

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

 

Les bienfaits de la course à pied et comment s’y mettre

Cette semaine, nous nous sommes intéressés à ce regain d’intérêt que GMF (Grand Mère Feuillage) et moi avons pu observer pour le running. C’est vrai, on voit que les gens commencent à prendre conscience que la pratique d’une activité sportive régulière leur permet de se sentir mieux. On a tous en tête le slogan : « Pour votre santé, bougez plus… » (Comme quoi ça marche)

Aujourd’hui, pas moins de 6 millions de français pratiquent la course à pied , les 3/4 courant même entre 2 et 4 fois par semaine.

La course à pied est pratiquée depuis 4,5 millions d’années par l’Homme (depuis que l’australopithèque est devenu bipède en fait… Ca c’est pour la culture ;) ). A l’origine pour chasser et survivre, la course est aujourd’hui devenue une activité source de bien-être, de confort et d’hygiène.

Elle revient même à la mode ces dernières années. Et bonne nouvelle, tout le monde peut s’y mettre, même vous ! !

running

Question de base : pourquoi se mettre à courir ? 

Vous avez tous entendu parler des bienfaits sur la santé que permet la pratique régulière d’une activité sportive.
Et bien la course à pied est loin d’être une exception, il est largement reconnu que courir régulièrement :

  • permet de réduire les risques d’accidents cardio-vasculaires
  • prévient le risque de certains cancers (sein, prostate, colon, poumons…)
  • réduit l’obésité et le diabète (et bien sûr, les petits bourrelets disgracieux)
  • renforce la tonicité musculaire
  • réduit le stress
  • améliore le métabolisme général

Mais tout ça vous le savez déjà, alors j’ai d’autres arguments qui vous décideront peut être à lacer vos baskets et partir pour une petite promenade.
Parce que OUI ! ! Courir c’est facile, c’est pas cher, une bonne paire de baskets suffit (Bon et ok, si ça vous fait plaisir, allez-vous acheter la tenue complète Nike pour avoir « la classe à Dallas »… Du moment qu’elle serve ! ;)
La course à pied est aussi une activité très flexible… Et oui c’est quand vous voulez et où vous voulez.

Comment vous y mettre ?

Commencez doucement, surtout si vous n’avez pas l’habitude de pratiquer un sport. Le plus important c’est d’être déterminé parce que ce qui fait l’efficacité d’une activité, ça n’est pas l’intensité mais la régularité.

Commencez par 3 séances de 15min par semaine (tout le monde peut le faire franchement), l’important est de commencer à son rythme et de progressivement apprendre à écouter son corps (respiration, tension musculaire, agilité articulaire). Vous trouverez au bout de quelques séances votre rythme de croisière.
Au fur et à mesure des semaines, allongez la durée des sorties si vous le souhaitez. Vous sentirez votre corps se tonifier et les premiers résultats sur votre courbe de poids ne se feront pas attendre. L’important c’est de garder l’envie sans se faire violence.

Les pièges à éviter ?

  1. Pas difficile, le plus important c’est vos chaussures.
    Et oui, elles seules vous permettront de préserver votre squelette, vos ligaments et elles vous rendront l’exercice plus agréable.
    Renseignez-vous et choisissez des chaussures pour le running, pas « omnisport », avec une semelle bien amortie qui permettra d’atténuer les chocs sur vos articulations (genoux, chevilles).running shoes
  2. Si vous doutez de votre volonté à vous mettre à l’exercice, trouvez-vous des partenaires. Essayez de motiver vos collègues, vos amis ou rejoignez-les !!!
  3. Autre piège, échauffez-vous et étirez-vous après l’effort, surtout si vous débutez, cela vous évitera certaines déconvenues le lendemain…
  4. Dernière chose, n’oubliez pas de boire de l’eau avant, pendant et après l’effort. Mieux vaut éviter la déshydratation, n’attendez donc pas d’avoir soif pour boire car c’est le signe que votre corps est déjà en manque d’eau.

Les + pour accompagner votre nouvelle activité

Adapter son alimentation. Quelques principes simples qui vont permettront de donner à votre corps tout le carburant dont il a besoin.

  • préférez les aliments complets aux raffinés, voir article
  • privilégiez l’eau aux sodas et autres jus de fruits,
  • manger des fruits, de préfénrence bien mûrs,
  • des légumes,
  • des produits céréaliers,
  • consommez des protéines (viandes, œufs, tofu),
  • du magnésium, vous en trouverez dans beaucoup d’aliments (noix du brésil, amandes, noix de cajou, légumes secs cuits, chocolat noir, céréales complètes.

Si vous courriez le matin, j’en profite pour faire référence à un très bon petit déjeuner que vous a décrit GMF il y quelques semaines, testé et validé !

Ah ! Et dernière chose, si courrir, ça n’est vraiment pas votre truc, il reste des solutions comme Coachclub qui vous aideront à reprendre une activité.

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Voilà vous l’aurez compris, la course à pied c’est bon pour vous, c’est facile, vous prenez l’air et en plus vous faites des rencontres, tout ça à prix réduit. Donc ON VALIDE ! ! Et on espère que vous aussi ! 
Si vous courrez, n’hésitez pas à partager vos astuces ici. 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Sucré ou salé le matin ? Quel est le petit déjeuner idéal ?

La question du petit déjeuner idéal revient régulièrement.
Que faut-il manger pour ne pas avoir de petits creux en milieu de matinée ? Comment manger sainement le matin ? Que faut-il éviter ? Que penser des céréales ?
Je n’ai sûrement pas la réponse qui vous conviendra à tous mais aujourd’hui, je vous propose de découvrir mon petit déjeuner idéal.

petit dejeunerOulahhhh ! Mais qu’est-ce que c’est que cette grimace ? Des œufs le matin ? Et sans bacon ? Et pas le weekend ?

Pas de panique, je vous explique; un matin sur deux, voici notre déjeuner avec grand père feuillage :

petit dejeuner ideal

1. De l’eau, de l’eau et du citron, du vrai !

eau et citron

Durant la nuit, notre corps se déshydrate et se réveille assoiffé. Plutôt que de commencer sa journée par un café pris sur le pouce, il est recommandé de boire au moins un verre d’eau au réveil.

Le mieux est de consommer de l’eau tiède, en moyenne à 30°, car à cette température, le corps l’assimile presque immédiatement. Pour ma part, je n’y arrive pas alors je me contente d’eau tempérée.

Dans ce verre d’eau, je presse ½ citron. Le citron permet au foie de se réveiller et favorise l’élimination des toxines restantes.

Comme c’est aussi un excellent diurétique, il est également bénéfique pour les reins.

Ah ! Et lorsque je parle de citron, il s’agit de citron frais… Pop pop pop, rangez-moi ces faux citrons que je ne serais voir (de type Pulco and Co sans citer de marque…).
Oui, oui, je vous assure, presser un demi-citron ne provoque pas d’entorse ! ;)

2. Des protéines

oeufs petit dejeunerEn bon Français que nous sommes, petit déjeuner rime avec sucré, c’est ce qu’on appelle le petit déjeuner continental.
Pourtant, nous sommes l’un des rares pays à consommer du sucré le matin.
Alors sucré, salé, que choisir ? J’ai envie de dire que c’est à vous de le déterminer, selon vos goûts et vos envies. Toutefois, il est bon de savoir quelques petites choses :

  • Les petits déjeuners Français manquent cruellement de proteines ! Et les proteines, ça rasasit mais pas que. Ca permet aussi au cerveau d’être plus productif grâce à la dopamine qu’elles contiennent. C’est ce qui fait office de starter.
  • Ces petits déjeuneurs nous apportent généralement beaucoup de sucre, ce qui provoque un pic d’insuline. Vous voyez le petit creux en milieu de matinée ? Bingo !
  • Le pain consommé la plupart du temps est du pain blanc, ce qui nous apporte des calories dites « vides ».
  • Les céréales, prônées par les industriels et largement consomées par les enfants apportent géréralement trop de sucre, dites coucou au pic d’insuline à nouveau ! ;) Mieux vaut privilégier des céréales « brutes » (muesli, flocons d’avoine etc.)

Pour ma part, mon apport en proteines ce sont mes deux œufs sur le plat, cuits avec un peu de sauce soja, cela permets d’éviter le sel et sincèrement c’est à tester, nous on adore !

Bon et dans le mesure du possible, privilégiez les œufs de poules qui ont vu un peu de lumière du jour et qui n’ont pas été gavées d’antibiotiques, c’est toujours préférable.

Si pour certains les œufs sur le plat dès le matin, c’est pas folichon folichon, il vous reste encore la solution des œufs à la coque, des œufs brouillés ou des œufs durs. A vous de trouver la solution qui vous plait le plus.

Pour les réticents des œufs car œufs = cholestérol, un article qui risque de vous en boucher un coin !

Et si les oeufs, ça ne vous dit toujours rien, vous pouvez aussi consommer, du saumon, du jambon enfin tout ce qui apporte des protéines et good news, vous avez l’embarras du choix !

3. Biscotte ou pain

La règle d’or quoi qu’il en soit c’est toujours consommer du pain à partir de céréales complétes. Sur ce sujet, je vous renvoie à l’article expliquant le pourquoi du comment il vaut mieux préférer les aliments complets !

De notre côté c’est une ou deux biscottes ou du pain, au blé complet, avec une lichette de beurre (et du vrai, surtout pas de margarine ou autre produit de régime).

4. Des fruits, à varier selon les saisons, pamplemousse, kiwi, prunes, à vous de voir !

fruits dejeuner

Pour les fruits, il vaut mieux préférer de vrais fruits plutôt que des jus et cela même si ce sont des jus 100% pur et de top qualité !
En fait, les fruits sont riches en glucides mais leur assimilation reste lente lorsqu’il sont entiers, c’est cela qui provoque la sensation de satiété.
A l’inverse, les fruits pressés s’assimilent plus rapidement et provoquent donc un pic d’insuline dans le sang puis donnent faim.
De plus, le pressage rompt aussi les fibres naturels du fruit qui n’a donc plus les mêmes effets sur le transit que si le fruit avait été entier.
Concernant les vitamines et antioxydants, ils ont une durée de vie très courte, on conseille d’ailleurs de consommer un jus de fruit au maximum ¼ d’heure après l’avoir pressé car il perd ensuite peu à peu ses qualités nutritives.
Oops, que se passe-t-il pour les fruits pressés industriels dans ce cas ? …

Alternative possible : les smoothies s’ils sont consommés rapidement.

5. Un café ou un thé vert selon notre envie du jour

Atention pour les personnes ayant des sensibilité gastriques, le thé est davantage conseillé.

6. 2 ou 3 noix

Les noix ont des tas de propriétés bien qu’elles subissent à tord, un léger boycott du fait de leurs apports calorifiques… Un peu comme l’avocat.
Pourtant, les noix c’est bourré d’antioxydants, d’omégas 3 et ça a plein d’autres vertus cachées que vous pouvez découvrir sur cet article.

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Bon donc en conclusion, avec ça les amis, vous êtes partis comme en l’an 40 ! Terminé le ventre qui gargouille en réunion (ah ! je vois que ça parle à certains !), pas de craquage équation perdante : pause café + kinder bueno (ou autre petite chose sucré) = culpabilité.

Et enfin, de bons apports nutritionnels dès le matin qui vous aiderons à supporter cette rude journée qui s’annonce.

Wow, désolée, je me rends compte que ce petit article n’est pas si petit ! Merci d’avoir pris le temps de lire ce pavé, j’espère qu’il vous inspirera pour vos prochains petits déjeuners !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

J’ai testé pour vous une box MyCosmetik

Salut les shtroumphfs !

Je ne sais pas si vous vous rapellez mais il y a quelque temps, je vous ai parlé du site MyCosmetik.
Si vous souhaitez relire l’article, je vous invite à cliquer ici, sinon, pour faire bref, MyCosmetik est une marque dédiée à l’aromathérapie, aux produits naturels et aux cosmétiques maisons. Vous devez vous imaginer qu’un concept comme celui-ci m’a accroché immédiatement ! ;)

La marque m’a contacté il y a quelques mois afin de me proposer de tester un coffret soin du corps « douceur et hydratation« .
Après avoir joué l’apprentie chimiste me voilà pour vous conter mes aventures ! :)

testmyscosmetikLe coffret

Dans le coffret, j’ai trouvé :

  • pleeeeeeeiiiin de paille pour protéger les produits
  • 3 petites feuilles avec les recettes des 3 produits que je pouvais réaliser grâces au contenu de la boîte
  • les composants des futures cosmétiques et que du bon les amis !
  • les conteneurs qui vont bien
  • et des stickers pour ne pas oublier le nom de mes confections « home-made ».

J’avoue avoir fait la paresseuse, je n’ai pas encore réalisé les 3 recettes mais vu que je ne sais pas tenir ma langue, j’avais quand même envie de vous débrieffer sur les 2 premières.

1. L’huile de beauté illuminatrice à l’huile de noyau d’abricot

testhuilemycosmetik

Réalisation :

Simple comme bonjour, votre huile sera prête en un tour de main. Munissez-vous simplement d’une balance et le tour est joué ! Franchement, je n’aurais jamais crû que cela aurait été si facile!

Résultats ?

Pour couroner le tout, en plus d’être super facile à faire, ce produit est devenu mon nouveau petit protégé ! J’adore l’odeur rafraîchissante de cette huile ! Je ne doute pas qu’elle me fera du bien ! De toutes façons vu les ingrédients, son efficacité est incontestable : huile d’abricot, huile d’amande douce, tea tree, vitamine E … Que du bon pour la peau ! J’ai tellement confiance en ce produit que je l’utilise désormais en complément de ma crème du soir pour avoir une peau de bébé au réveil. :)
Je pense que vous l’aurez compris, test passé haut la main pour l’huile de beauté !

huile mycosmetik recette

2. Pâte d’argile exfoliante et purifiante à l’huile essentielle de Tea Tree (pour le corps)

testexfoliantmycosmetik

Réalisation :

Aussi simple que l’huile de beauté. Je suis bluffée par la praticité de ces recettes ! Sincérement, j’avais eu du mal à me bloquer du temps pour réaliser les produits mais si j’avais sû avant, que cela aurait été si simple, ça fait belle lurette que je m’y serais mise !

Résultat ?

Et sinon côté composants, ça donne quoi ? Argile rouge, hydrolat de lavande et de fleur d’oranger, poudre de coque de noix, huile essentielle de romarin et de tea tree … Mmmm ça s’annonce pas mal !
Et oui ! C’est un super gommage ! Très efficace et parfait pour avoir une peau toute douce ! Juste un petit bémol (pas grand chose), l’argile rouge dans une baignoire blanche ça fait peur au début ! Heureusement, un coup d’eau et plus une trace, ouf !

recette mycosmetik gommage

Conclusion :

mycosmetikIl y un côté ludique que j’adore dans le fait de préparer ses produits cosmétiques. En plus de savoir et de contrôler (à l’inverse des produits industriels) ce que vous mettez sur votre peau, c’est très amusant de réaliser les recettes ! Et … Gros-giga avantage, ça ne prend pas trop de temps ! Je vous avoue que le fait de devoir me pencher sur une recette pour une crème pendant 1h ne m’enchantait pas et me faisait même un peu peur. Finalement, MyCosmetik sait proposer des recettes simples et abordables, oui, parce qu’il faut tout de même préciser que le prix du coffret est de 41,10€… Soit en moyenne, 14€ le produit. Pas donné mais clairement comparable aux prix du marché surtout lorsqu’on sait que les produits ne contiennent :

  • pas d’ingrédients synthétiques ou dérivés de la pétrochimie,
  • pas d’ingrédients inactifs (paraffines, les silicones, …)
  • pas d’agents toxiques (parabènes, poudres d’aluminium, …).

Finalement, que du bon et au prix juste, que demande le peuple ?
En tous cas, MyCosmetik nous prouve, d’une part que créer ses produits de beauté, c’est abordable et faisable par tous, et d’autre part, qu’il est totalement possible de contrôler ce que l’on se met sur la peau sans pour autant dépenser des fortunes !

Je sais pas vous mais moi … Je prends ! :)

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Connaissez vous le meilleur après-soleil ?

Aujourd’hui, un article spécial puisque c’est Grand-Père Feuillage qui l’écrit ! ;-)
Bonne lecture les amis !
après-soleil

Il y a déjà bien longtemps, j’étais en voyage au Honduras où j’ai eu la chance de faire un stage de plongée sous-marine. Les longs moments sous le soleil faisant, je me suis retrouvé avec un coup de soleil à faire rougir une écrevisse.

Une fois sur le plancher des vaches, un homme me regarde fixement avec une once de sourire en coin. Il s’approche de moi et me parle avec un anglais plutôt … Latin… Bref, ce mec me sort une feuille qui ressemble à un genre de cactus en m’expliquant que c’est de l’Aloe Vera. En tout bon citadin qui se respecte, je pensais que l’Aloe Vera était un gel douche …

Et non ! Mon ami Hondurien ouvre la feuille et en extrait un gel visqueux et translucide qu’il prend dans ses doigts et en étale sur mes épaules légèrement trop cuites. Une agréable sensation de fraîcheur et un lendemain plus tard, ma peau est redevenue bronzée et sans aucune trace de brûlure.

Ah bon ? Donc, finalement, l’Aloe serait plus qu’un gel douche ?

aloe-vera

Et oui ! L’Aloe Vera est en fait utilisée depuis plus de 5000 ans pour ses nombreuses vertus ! C’est aussi pourquoi aujourd’hui, elle est largement répandue dans les produits cosmétiques. On se doute bien qu’il y avait une raison à ça, n’est-ce-pas ?

Alors qu’est ce qui fait de l’Aloe, une plante magique ?

En fait, miss Aloe a de nombreuses propriétés :

  • Hydratantes
  • Cicatrisantes
  • Régénérantes
  • Purifiantes et j’en passe !

En fait, si vous cherchez à trouver ce que cette plante a dans les entrailles, vous trouverez une liste sans fin.  C’est un véritable trésorPlus de 100 à 200 substances actives et éléments nutritionnels ont été identifiés par les scientifiques ! D’ailleurs si vous souhaitez creuser un peu, je vous invite à aller faire un tour sur ce lien.

Alors, comment l’utiliser comme après-soleil ?

http://grandmerefeuillage.com/wp-content/uploads/2014/08/aloe.jpg

 1 :  Trouver la plante… Bonne nouvelle, elle peut se trouver chez un fleuriste ! Elle vit très bien en intérieur et a besoin de très peu d’entretien. Sinon, si vous avez la chance de vivre dans un pays chaud ou de partir en vacances au soleil, vous la trouverez peut-être sur votre chemin !

 2 et 3 : Casser la feuille en son centre et écarter les deux parties. Vous découvrez alors gel visqueux, la sève

4 : Recueillir ce liquide

 5 : L’appliquer sur la zone souhaitée 

Vous verrez, effet instantané garanti, une sensation de fraîcheur immédiate vous envahira ! Ok ! Je m’emballe un peu … Mais ça n’est pas une pub Axe, ici c’est sans effets spéciaux, promis ! ;)  Ensuite, c’est simple, laissez la magie opérer.
Bien entendu, il n’est pas forcément nécessaire de l’appliquer seulement et uniquement sur vos coups de soleils. L’Aloe est un parfait hydratant !

Bon, bémol, ça ne sent pas la rose, en fait, ça sent la plante verte mais rassurez-vous, pas de quoi faire rapliquer un putois ! Et… L’odeur ne reste pas sur la peau.

En bref, si vous avez la chance de passer vos vacances dans un pays chaud, (l’Espagne, par exemple) vous pourrez certainement trouver au détour d’un sentier, une Aloe Vera. Le meilleur après-soleil naturel que vous puissiez utiliser !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Et vous l’Aloe ça vous parle ?
Avez-vous, vous aussi vos petites astuces naturelles après-soleil ? 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

J’ai testé pour vous : YOU® Nettoyant Cuisine

Merci aux fans de la page Grand Mère Feuillage car vous m’avez aidée à trancher entre deux articles ! ;)
Comme vous le souhaitiez, voici donc un « j’ai testé pour vous ».
Cette fois nous ne parlerons pas de produits cosmétiques ou autre produits pour nous rendre « magnifayyyque ma chéri » mais surtout pour rendre votre chez vous « magnifayyyque » !
Certains d’entre vous ont peut-être déjà vu passer la pub à la télé, aujourd’hui je vous parle du nettoyant cuisine YOU, la nouvelle marque de produits d’entretien écolos.

you nettoyant cuisine

YOU c’est quoi ?

You fait partie du groupe Salveco (précurseur en France de la chimie végétale).
Pour la faire courte, les produits You c’est:

« – 100% naturels à base de principes actifs végétaux (huiles essentielles…),
- 100% biodégradables sur 100% de la formule
- Sans aucune toxicité pour les muqueuses et la peau
- Sans aucune écotoxicité ni phytotoxicité
- Avec une efficacité supérieure ou équivalente à celle des substances de synthèse qui composent les autres produits du marché
- Les produits You sont certifiés Ecocert Greenlife
- Et le tout fabriqué en France svp ! « 

Oui oui, rien que ça !

Qu’est ce qui m’a poussé à l’acheter ?

Bon, il est vrai que la pub télé a attiré mon attention MAIS… ça n’est pas pour autant que j’ai eu envie de partir en sprint direction le premier magasin pour dévaliser les rayons YOU.
Non, en fait ce qui m’a décidée c’est le super système de recharge qui est associé au produit.
Ok et j’avoue … Le packaging acidulé (ooouuuhhhh dites hola à la victime du marketing !!)
Bon et puis aussi et surtout parce que j’avais envie de trouver une alternative aux produits chimiques qui on le sait maintenant, polluent notre atmosphère.

you gamme

Le truc génial c’est qu’il vous suffit uniquement d’investir dans la bouteille super-top-moumouth et ensuite d’acheter la petite recharge puis d’ajouter de l’eau dès que votre bouteille est vide. Ce qui veut dire que bien que le flacon soit lui aussi 100% biodégradable, ça vous évite d’acheter et de jeter la bouteille à chaque fin de produit. Résultat : des économies de production, des économies pour votre porte-feuille et un gain de temps ! :)
Pour info, la bouteille de You nettoyant cuisine ne coûte qu’environ de 3,30€ et 2,50€ la recharge.

Alors heureuse ? 

Sincèrement, je suis conquise par ce produit. Son odeur est super agréable (ça donne envie de « pshiter » partout) mais surtout, je n’ai rien à redire sur son efficacité. Et sincèrement, ça me rassure d’utiliser des produits « safes » dans ma cuisine car je me dis que potentiellement, j’en mangerais une quantité infime mais quand même … N’allez pas imaginer que je mange des produits ménagers au petit déj… Enfin, vous voyez ce que je veux dire ! Ah! Ah ! Ah !

Sinon, je ne sais pas si vous vous rappelez mais j’avais fait deux articles il y a quelques temps sur la pollution d’intérieur et sur la javel, ça vaut peut être le coup de se rafraîchir la mémoire sur le  » pourquoi faire attention aux produits d’entretiens  » … (Juste une petite suggestion… ;)) Ah !  Et j’en profite aussi pour vous partager un article sur les risques liés à l’utilisation des produits ménagers histoire de vous tenir au courant ! L’article est ici pour les curieux.