Interview // MyCosmetik : la référence du DIY cosmétique

Hello la compagnie !

Il y a quelques jours, j’ai été contactée par la marque MyCosmetik pour me proposer un partenariat, vous n’imaginez pas l’état de « youpi-hourrah » dans lequel j’étais en lisant l’email ! Pour autant, c’est vraiment en découvrant la marque et son concept que cette « happy attitude » a atteint son summum.
Je ne sais pas vous mais moi, je me demande souvent ce qu’il se cache derrière une marque, les personnes qui y travaillent etc. De ce fait, je leur ai proposé une petite interview et comme MyCosmetik c’est trop chouette, ils ont accepté  ! :)

Tout d’abord, est-ce que vous pourriez-vous présenter, qui est MyCosmetik ?

Bonjour Emilie et merci tout d’abord de nous donner la parole.
MyCosmetik est une marque dédiée à l’aromathérapie, aux produits naturels (huiles essentielles, végétales, hydrolats…) et aux cosmétiques maisons.
Nous proposons une gamme de produits de beauté et de soins qui se concentrent uniquement sur les besoins de la peau avec des ingrédients simples et efficaces. Nous privilégions ce qu’il y a dans le pot, plutôt que le pot en lui-même. Une cosmétique écologique, qui n’utilise pas d’ingrédients synthétiques ou dérivés de la pétrochimie, sans composants inactifs (les paraffines, les silicones, …) ou toxiques (parabènes, poudres d’aluminium…).
MyCosmetik, c’est aussi l’une des rares marques citée et conseillée par la mention « Slow cosmétique » en 2014, preuve de notre sincère engagement et du respect des valeurs que nous revendiquons.
MyCosmetik, c’est enfin un engagement fort auprès des handicapées et de l’aide à leur réinsertion dans le monde de l’entreprise. Depuis Mars 2013, la préparation des colis a été confiée à un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail).

mycosmetik.jpg

Depuis quand existez-vous ?

Nous sommes une jeune entreprise. La société est née en Juin 2011 après plusieurs années de gestation et le site commercial a ouvert en Octobre de la même année. Nous venons donc de fêter les 3 ans la société.

De combien de personnes se compose la team MyCosmetik ?

L’équipe MyCosmetik, c’est 2 associés à la base du projet, mais aussi une pharmacienne, une personne en charge de nos partenaires (VDI et boutiques), une plate-forme logistique composée d’ouvriers handicapés et de leurs moniteurs, mais aussi un nombre croissant de bloggeuses « testeuses » qui nous aident à faire découvrir notre marque.recette-cosmetique-maison

Ayant été contactée par vous Jérôme, associé de MyCosmétik, je suis curieuse de découvrir ce qui vous a amené à créer la marque, étiez-vous déjà dans une démarche éco-friendly avant la création ?

Nous venons d’un monde professionnel pas vraiment « eco-friendly ». Alexandre était dans le marketing, je travaillais dans le secteur de la banque… Notre démarche de création est partie de là. Nos métiers d’origines n’étaient pas du tout en adéquation avec nos valeurs. Nous avons alors cherché quelque chose qui nous correspondait. La cosmétique bio et le DIY s’est alors imposé car nous avons estimé qu’il y avait beaucoup de choses innovantes à faire dans ce domaine.

huile-essentielle-mycosmetikLe goût de la vie plus saine, comment cela vous ai venu? Observez-vous des évolutions dans les habitudes de consommation des françaises au rayon cosmétique ?

Le goût de la vie plus saine, je crois que nous l’avons toujours eu. Je suis papa de 3 petits enfants et les nombreux scandales sanitaires des dernières années m’ont convaincu depuis longtemps d’être très vigilant sur ce que nous consommons. Quant aux habitudes de consommation des françaises au rayon cosmétique, je crois également qu’un virage a été pris il y a quelques années déjà. La cosmétique bio a fait son entrée dans nombre de foyers français. Le problème est que la notion de « bio » ou « naturel » est devenue très commerciale malgré des règles encore très floues. De nombreux labels cohabitent et les produits estampillés « bio » mais qui ne contiennent en réalité que quelques % des ingrédients d’origine bio sont légions. Les grandes marques en profitent et le consommateur est un peu perdu. Pas facile d’y voir clair aujourd’hui. C’est pourquoi je pense que le DIY va voir sa place grandir.

savons DIY mycosmétik

Pensez-vous que les hommes puissent être eux aussi intéressés par la création de leurs produits cosmétiques ?

Et bien pourquoi pas justement ? Notre gamme est assez resserrée pour eux aujourd’hui mais ce ne sont pas les plus gros consommateurs de cosmétique. Mais là aussi, je crois à une évolution du marché. Les hommes passent de plus en plus de temps à prendre soin d’eux, à utiliser des produits cosmétiques. Ils prendront peut être le temps d’ici quelques temps à les fabriquer eux-mêmes …

Comment agit-on au quotidien dans une entreprise éthique ? Quels sont vos efforts, les choses auxquelles vous êtes vigilants ? Quelle philosophie tentez-vous d’appliquer à travers vos produits, vos partenaires ?

Nous suivons bien évidement de très près nos fournisseurs, ils sont tous labélisés ECOCERT. Nous n’utilisons que des emballages recyclables ou recyclés (calage avec de la paille de bois, PET ou verre recyclable…). Un autre exemple: la cutina (produit Eco- certifiable) est un émulsifiant à base d’huile de coco et d’huile de noyau de palme issue d’une filière agricole responsable, respectueuse (de l’environnement et de l’homme) et durable. Elle ne participe pas à destruction des forêts primaires (comme c’est généralement le cas en Malaisie et Indonésie).

Nous sommes évidemment très vigilants également sur tout ce qui concerne les tests sur les animaux. La slow cosmétique, moins d’ingrédients mais de meilleurs ingrédients, plus sains et plus efficaces, est également une philosophie que nous appliquons lors de la conception de nos recettes. La cosmétique « home made », c’est aussi et surtout le retour à l’essentiel.
Enfin, nous sommes très fiers de notre engagement auprès de la communauté des handicapés et de son insertion au sein de notre entreprise. C’est aussi cela, notre philosophie, un monde meilleur pour tout le monde.

mycosmetik

Des idées de nouveaux produits à venir ?

Beaucoup de nouvelles idées, de nouveaux produits vont rentrer au catalogue. L’objectif est de faire encore grandir notre gamme chaque mois. Nous cherchons sans cesse à compléter notre gamme afin de proposer un choix d’ingrédients toujours plus large. Nous allons également proposer régulièrement des produits encore plus innovants (dont une belle surprise début juillet).

Quels échos avez-vous reçu de vos premiers clients ?

Que des encouragements … C’est justement ce qui nous a poussé à avancer la première année, quand la tâche à accomplir paraît immense et insurmontable. La qualité des produits, la simplicité des recettes, le design de nos étiquettes ou du site Internet, tout à plu à nos premiers clients qui étaient contents, je crois, de trouver une alternative à Aroma Zone, avec une approche un peu différente, plus simple pour démarrer.

mycosmetik

Finalement, dernière question : votre produit préféré chez MyCosmetik ?

Chaque nouveauté… A chaque fois qu’un nouvel ingrédient ou une nouvelle recette rentre, je ne peux pas m’empêcher de l’essayer, la curiosité sans doute. Nouvelle texture, nouvelle odeur, nouveaux bienfaits …. Mais je crois que je ne suis pas le seul à fonctionner comme ça n’est-ce pas ?

_____

Un grand merci à MyCosmetik d’avoir pris le temps de répondre à mes questions ! :)

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

J’espère que comme moi, vous avez apprécié l’interview et les réponses de Jérôme !
Prochaine étape, le test de ma première box ! J’ai déjà hâte de l’ouvrir !!!!

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

 

DIY : Faire son lave-glace auto maison et naturel

Salut les petits loups !
Ce week-end, alors que je me promenais avec Marie-Antoinette aussi connue comme: la « papa-mobile » (aka notre voiture), le soleil rasant la vitre, je me suis rendue compte qu’elle était ma foi fort sale… Un petit coup de « pshit-pshit » pour y remédier, mais me voilà justement à court… Evidemment,  dimanche…, aucun magasin d’ouvert… Et voilà encore une bonne raison de trouver une alternative à un produit « tout fait »: le lave-glace naturel et fait maison !

lave glace Pour se faire, rien de plus simple, je vous rassure, vous avez déjà tous les ingrédients chez vous !

ingredients lave-glace

  • 900 ml d’eau
  • 100 ml de vinaigre
  • 2 cuillères à café de liquide vaisselle

Option gel pour l’hiver : ajouter de l’alcool !

Et dans la pratique c’est tout simple :

  1. Mélangez tous les ingrédients
  2. C’est prêt !

étapes lave-glaceEn guise de résultat : RAS !
Ça nettoie parfaitement (attention juste à bien respecter les doses de liquide vaisselle afin d’éviter les résidus sur le bord du part-brise) et dites adios aux insectes qui ont eu la mauvaise idée de battre des ailes trop prêt de votre voiture !
Et en bonus, ça a également le mérite de ne pas sentir cette odeur chimique qu’on se prend dans les naseaux à chaque lavage !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Alors alors envie de tester ??? :) 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

La formule secrète de Coca-Cola // documentaire

Quelle est la formule secrète de Coca-Cola ? Quels sont réellement ses ingrédients et pourquoi tant de gens en sont accros ?
Après 6 mois d’investigations menés par Olivia Mokiejewski, elle même dingue de ce soda depuis 25 ans, découvrez les dessous du géant rouge et blanc… Voici le résumé du reportage de France 2, très intéressant et qui vous apprendra des choses, j’y mets ma mimine à couper ! ;)

formule secrète de Coca-Cola

Image extraite du documentaire

  • Le Coca-Cola est né en 1886 et a été créé par un pharmacien
  • En 1979, Charles Salter, un journaliste aurait trouvé un document : une copie manuscrite de ce qui serait la recette originale et secrète de Coca-Cola (c.f. image ci-dessous)
formule secrète du Coca-Cola

Image extraite du documentaire

  • Vous avez bien lu, des feuilles de coca dans le soft préféré du monde entier !
  • John Pemberton (le créateur de Coca-Cola) va s’inspirer d’une boisson Française, le vin Mariani qui contenait de la cocaïne dans sa recette  pour créer Coca-Cola.
  • A l’époque de Pemberton, les sodas étaient considérés comme des médicaments et étaient vendus dans les pharmacies

    John Pemberton

    Image extraite du documentaire

  • Coca-Cola était alors un médicament et contenait de la cocaïne
  • John Pemberton était accro à la morphine suite à des blessures durant la guerre de sécession
  • Heureusement, la cocaïne a été officiellement interdite en 1906 dans le Coca-Cola cependant, il semblerait que l’entreprise utilise encore des feuilles de coca pour fabriquer les extraits végétaux que contiennent ce soda.
  • Le sirop mélangé à l’eau du soda n’est pas fabriqué dans l’entreprise Cola-Cola, les employés reçoivent des tonneaux avec des grilles tout autour. Un autocollant « corrosif » est inscrit sur le baril.
  • Un employé a vu un des ces barils s’ouvrir :  « Le produit a alors littéralement bouffé la peinture au sol. C’est de l’acide très puissant, personne ne pouvait toucher le produit avec les mains. »
  • Il semblerait que les feuilles de coca provenant du Pérou et de Bolivie soient importées aux Etats-Unis dans le New Jersey.
  • Coca-Cola serait la seule entreprise a pouvoir importer des feuilles de coca aux Etats-Unis en dehors des entreprise fournissant les laboratoires pharmaceutiques.
  • L’un des fournisseur de Coca-Cola est la Stepan Company, ils fabriqueraient de la cocaïne pour les laboratoires pharmaceutiques
  • Le sucre, l’ingrédient connu et probablement le plus néfaste, en effet, les sodas sont devenus la première source de sucre et de calories dans l’alimentation des américains.
  • sucre coca cola

    Image extraite du documentaire

    Une canette de Coca-Cola = 10 cuillères à café de sucre (et on connait l’effet que le sucre a sur le cerveau…)

  • Dans les cliniques pour obèses les enfants ont des taux de lipides identiques à ceux qu’on voit habituellement chez les patients âgés de 65 ans.
  •  Deux paquets de cigarettes par jour = -20 ans d’espérance de vie, c’est à peu près la même chose si vous buvez deux canettes de sodas par jour !!!
  • Les risques de maladie induites à la consommation de Coca-Cola ? Maladies cardiaques, diabètes, AVC, démences, et j’en passe… Pas très jojo, n’est-ce-pas ?
  • Le colorant E150D (couleur caramel du soda) = sucre + ammoniaque + acides. Ce colorant est soupçonné d’être cancérigène.
  • Les recettes du Coca varient selon les pays. En France,  le seuil d’utilisation de ce colorant est 2 fois supérieur au seuil autorisé en Californie. Les canettes de Coca-Cola light, 3 fois
  • La formule secrète de Coca-Cola

    Image extraite du documentaire

    Coca-Cola puise directement dans la nappe phréatique de San Cristóbal au Mexique. Il prélèverait environ 750 mille litres par jour. Ce volume d’eau permettrait d’alimenter 10 000 habitants de la ville tous les jours. Seulement aujourd’hui, les habitants se retrouvent parfois en pénurie d’eau et sont forcés de consommer de l’eau non potable et non filtrée qui rend les enfants malades.

En conclusion, Coca-Cola a su créer un réel mythe et un puissant objet marketing grâce à cette culture du secret. Bien que certains ingrédients dont il est composé soit potentiellement contestables, le réel fléau (connu) de ce soft comme de ses confrères est sa composition en sucre. La solution serait-elle alors les sodas lights ? Je m’étais déjà posé la question des aliments lights dans un précédent article que je vous laisse (re)découvrir ici.
En attendant, Coca-Cola poursuit son ascension et bien que certaines actions soient menées par le groupe afin de réduire son empreinte écologique, l’obésité reste un problème fondamental. Ne tient alors qu’à nous d’en être conscients et de s’adapter en conséquent.

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Et vous, accro au Coca ?
Que pensez-vous de ce reportage ?

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

DIY idée cadeau : un terrarium

Hello les loulous ! 
Aujourd’hui je voulais vous parler de la fête des mères… Comment ça « c’est déjà passé » ?? Ah ! Ah ! Oui je sais ! … D’ailleurs j’espère que vous n’avez pas été à court d’idée ?! De notre côté, nous nous sommes investis personnellement cette année ! :) Vous voulez savoir ce que grand-père feuillage et moi avons offert à nos mamans ? 

Il y a quelque mois, Camille du superbe blog « Oh lovely place » nous a concocté un petit DIY déco : un terrarium
Son post m’a vraiment donné envie de le faire et pourquoi pas de l’offrir ? 
J’avais gardé ça dans un coin de ma trombinette en me disant que la fête des mères pouvait être une bonne occasion de tester mon potentiel créatif et d’offrir par la même occasion un cadeau joli (je l’espère) et original (ça c’est sûr !)

Samedi matin, grand-père feuillage et moi nous sommes donc rendu dans un grand magasin de fleurs en Belgique (et oui ça a quand même du bon de vivre dans le nord !), pour aller faire la chasse aux cactus et succulentes. 
Et comme nos cadeaux ont été accueillis avec enthousiasme, je me suis dis que ça pouvait être une bonne idée de partager l’idée avec vous, voici donc un DIY spécial cadeau : un terrarium (NB. vous pouvez potentiellement vous offrir ce cadeau, je ne dirai rien, promis, juré, craché !) 

terrarium_DIY.jpg

Voici donc ce qu’il vous faut: 

ingredients_terrarium.jpgEt après? 

collage_terrarium.jpg

  • 1. Disposez des cailloux dans le fond du récipient, ils vont permettre de drainer l’eau.
  • 2. Recouvrez ensuite de terreau. Il faut environ 4cm à 5cm de fond (à peu près la même hauteur de terre que celle dans les pots de cactus) 
  • 3. Retirez délicatement la terre des racines de vos plantes
  • 4 / 5. Disposez les cactus et/ou succulentes dans votre récipient (pour cette étape, pensez aux gants pour ne pas vous piquer… aie aie aie ouille!)
  • 6. Tassez le terreau à l’aide d’une petite cuillère. 
  • 7 / 8. Recouvrez le terreau de sable fin, vous pouvez aussi ajouter des plus gros cailloux, laissez parler votre créativité! ;-)
  • 9. Matez le boulot ! Pas mal hein ? 

Et voilà une idée cadeau simple et originale qui fera plaisir à coup sûr et qui vous offrira le mérite de dire : « Regarde ! C’est moi qu’a fait !!! » 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Et vous, qu’avez-vous offert à votre maman ? 
Pensez-vous qu’un cadeau home-made peut faire plaisir ? 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

J’ai testé pour vous : la pierre d’Alun, un déodorant naturel

Petit à petit, je supprime de ma salle de bain, tous les produits « non naturels » en tentant de trouver les substituts les plus efficaces possible (et avec un supplément économique svp ! :) ). 
Dernièrement, je me suis attaquée au déodorant. J’ai beaucoup entendu parlé de la pierre d’Alun et il a fallu que ma maman emboîte le pas pour que je la suive illico en entendant ses éloges quant à ce produit. 

Samedi dernier, je me suis donc empressée d’aller acheter la fameuse pierre « avec-Alun-tu-pues-pas-des-bras »
Bien tombé, quelques beaux jours ont pointé leur nez et j’ai pu tester son efficacité en condition « il fait 25 degrés mais je suis toute blanche alors je reste en pantalon donc j’ai chaud et je transpire mais au moins, personne ne voit mes blanches guiboles » (ahhh les filles !…).

pierre d'alun déodorant naturel Mon avis? 

Tout aussi bon que celui de ma chère maman! C’est assez curieux, on a l’impression de ne rien se mettre sur la peau, il n’y a pas d’odeur alors au début, c’est un peu taux de crédibilité du produit=0. Il est clair que comparé aux déos de grande distrib aux multiples parfums et aux multiples actions (hydratantes, soulageantes-peau-épilé, anti-pousse-poils, etc.), l’utilisation d’une simple pierre provoque un léger sourire en coin. 
D’ailleurs, les réticences de l’homme m’avaient quelque peu échaudée : « mais ça ne va pas marcher ton truc… Une pierre qui retire les odeurs et comment si elle-même ne sent rien ? ».
Bien entendu, je ne l’ai pas écouté… On dit toujours que les femmes n’en font qu’à leur tête, on doit nous avoir appris ça au berceau! ;-) Et bien j’en suis ravie car ce produit : ….. J’ACHÈTE  !!!  

pierre d'alun - j'achète

Après une matinée de braderie à porter des cartons puis cuire comme un crabe au soleil puis re-porter des cartons, force est de constater que cette mystérieuse pierre fonctionne plutôt bien ! Pas d’odeurs et ça même Grand-Père Feuillage a du avouer qu’effectivement … ça fonctionne ! Et pour confirmer de chez confirmer, nous nous sommes même imposés une cession de cardio cross train niveau « warior ». Et bluffant ! Alun a tenu le choc ! 

Mais au fait, c’est quoi la pierre d’Alun ? 

C’est un cristal de roche présent naturellement dans les carrières de certaines régions comme la Syrie ou le Maroc. 
Ses propriétés sont multiples: 

  • astringente ( elle régule la transpiration sans boucher les pores) 
  • bactéricide (elle tue les bactéries responsables des mauvaises odeurs) 
  • hémostatique (elle stoppe les saignements dus aux micro-coupures type rasage) 

Au contact de l’eau, la pierre libère des oxydes et des hydroxydes d’aluminium.

Comment se sert-on du produit ?

Il suffit simplement d’humidifier légèrement la pierre et la passer plusieurs fois sur la surface à traiter. 
Rincer ensuite le produit puis le sécher afin qu’il ne s’érode pas trop vite. 
Attention aux chutes, c’est très friable !

Quelques précautions :  

Il existe deux sortes de pierres d’Alun:

  • la pierre d’Alun de potassium. C’est une pierre naturelle composée d’aluminium hydratant stable, ne se fixant pas sur la peau. Une simple douche suffit à la supprimer. 
  • la pierre l’Alun d’ammonium. Celle-ci est obtenue de manière industrielle, c’est une pierre entièrement synthétique à base de sel d’ammonium. Elle peut se fixer sur la peau et les vêtements et pénétrer dans le sang car l’aluminium qu’elle contient n’est pas hydraté. 

Attention donc à bien vérifier l’étiquette et la provenance du produit afin d’éviter les « fausses pierres d’Alun »

Pour conclure : un nouveau produit testé et adopté! Et en plus d’être efficace, c’est économique ! La pierre dure bien plus longtemps qu’un déodorant habituel et coûte en moyenne 5 à 10€ (8,10€ pour la mienne). Ah ! Et dernier argument en sa faveur (et pas des moindres): elle ne tâche pas les vêtements ! Terminé ces traces jaunes aux aisselles impossibles à avoir au lavage !  
La colonie des produits naturels prend définitivement place dans ma salle de bain ! :) 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Alors, envie d’essayer? 
Vous connaissiez déjà? Quels sont vos avis concernant la pierre d’Alun?

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

8 raisons de fuir l’eau de javel

Attention attention, aujourd’hui je m’attaque à un monstre sacré: l’eau de javel
Ce produit dont l’odeur particulière peut parfois incommoder mais dont on se sert toujours autant car… Ca désinfecte, ça blanchit, ça fait plein de choses quoi! Un peu considéré comme le superman des produits ménagers, zoom sur ce produit largement utilisé… Tenez-vous bien, vous risquez d’avoir des surprises! 

8 raisons de fuir l'eau de javel

Qu’est ce que c’est que de l’eau de javel ?

Composée de chlore, de sodium et d’oxygène, elle s’obtient par électrolyse. Selon sa concentration, on parle de Javel ou d’eau de Javel.
Et là, fou!! J’ai été super étonnée d’apprendre comment en fabriquer. Pour vulgariser, il faut simplement de l’eau, du sel et de l’électricité sous forme de courant continu (piles rechargeables par exemple). C’est l’ajout d’électricité dans l’eau salé qui va produire une réaction et faire se former l’eau de javel.
Mais attention, ça n’est pas parce qu’elle est faite à partir de produits « naturels » qu’elle est sans risque! Voici quelques unes des raisons pour lesquelles il vaut mieux éviter son utilisation. 

Pourquoi la fuir? 

  1. Comme les étiquettes l’indiquent, il s’agit d’un produit toxique et corrosif
    Il provoque des brûlures au contact de la peau et des irritations des voix respiratoires et des yeux 
  2. Amoniaque + eau de Javel = cloramines (gaz toxique voir mortel)
    Je vous laisse constater par vous même avec cette info. Et devinez ce que contiennent nos urines…  Et oui, de l’amoniaque… Pensez-y lorsque vous nettoierez vos toilettes la prochaine fois…
  3. Acide + eau de javel = dichlore (gaz toxique)
    Un gaz a odeur suffocante très désagréable et surtout extrêmement toxique, il a même été utilisé lors de la 1ère guerre mondiale, c’est le tristement connu « gaz moutarde »!
    Cette réaction peut se produire avec un simple détartrant WC mélangé à l’eau de javel, soyez prudents!
  4. Eau chaude + eau de Javel = gaz toxiques + moins d’efficacité
    Mélangé à de l’eau chaude, l’hypochlorite de sodium dégage des dérivés toxiques et devient moins efficace!  
  5. Elle ne nettoie pas ! 
    Ne disposant pas de tensio-actifs, elle désinfecte et blanchit mais n’est en aucun cas un agent nettoyant. Si vous souhaitez désinfecter un élément, il faut d’abord la nettoyer et seulement ensuite passer de l’eau de javel sur la surface propre pour que cela soit efficace.
  6. Trop désinfecter nuit à votre santé
    Une des raisons pour lesquelles l’eau de Javel connait un franc succès est qu’elle détruit à court terme tous les virus, bactéries et autres organismes avec lesquels elle entre en contact. Seulement voilà, utilisée de manière abusive, elle favorise le développement d’organismes résistants tout en détruisant les bactéries indispensables à notre équilibre…
  7. Elle est néfaste pour l’environnement! 
    Lorsqu’elle est rejetée dans l’environnement, elle libère du chlore qui réagit avec les matières organiques présents dans l’eau, l’air, et le sol et forme des composés argano-chlorés très néfastes pour la faune naturelle et qui se retrouvent ensuite dans la chaîne alimentaire…  
  8. Elle est périssable! 
    Pour être efficace, il faut l’utiliser rapidement après ouverture et respecter les dates limites d’utilisation car ce produit s’altère rapidement et perd son « efficacité ». 

Vous l’aurez compris, ce produit dispose d’une popularité plutôt étonnante lorsqu’on se penche un peu sur ses défauts. 
Il vaut mieux utiliser l’eau de Javel avec parcimonie et ne pas oublier qu’elle ne nettoie pas ! D’ailleurs, il existe de nombreuses alternatives à ce produit dont je vous parlerais dans un prochain article…
D’ici là, bon nettoyage! ;)  

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

J’espère que comme moi, vous aurez appris des choses! 
Etonnant que certaines de ces informations ne soient pas connues, vous ne trouvez pas? 
Pensez-vous utiliser différemment voir plus du tout l’eau de javel sachant tout cela?  

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿