Pourquoi mettre de la couleur dans son assiette ?

Les gens qui me connaissent savent que j’ai un (léger) soucis avec les assiettes toutes blanches, pas la vaisselle blanche, ça pas de problème, mais leur contenu !
Exemple : poisson blanc + pomme de terre à l’eau ou encore blanc de poulet + riz blanc.
Quelle tristesse ! L’alimentation est tellement variée, pourquoi ne pas s’amuser un peu ?
Ça peut paraître bizarre mais pour moi, le mélange des couleurs dans un repas compte beaucoup et je vais vous expliquer pourquoi.

manger coloré

Saviez-vous qu’il existe une relation entre couleurs et propriétés ?
Et oui messieurs dames ! La nature nous offre un moyen du tonnerre pour s’alimenter au mieux, quelle chance !
Tout simple, ce qu’il faut retenir, c’est cette équation gagnante : assiette colorée = diversité de vitamines, de minéraux et de composés phytochimiques dans votre alimentation !
Et maitenant, laissons place au jeu que nous offre dame nature : la découverte des propriétés par famille de couleur, c’est parti !

Les fruits et légumes jaunes et orangés

fruits oranges et jaunes

Quels bienfaits ?

Le béta-carotène est responsable de la couleur orangée des fruits et légumes. C’est aussi l’un des antioxydants les plus connus, il joue un rôle fondamentale dans notre alimentation. En effet, ils sont les précurseurs de la vitamine A, éléments essentiels contribuant à :

  • la croissance,
  • la santé oculaire,
  • un système immunitaire fort,
  • une peau saine et à
  • la synthèse hormonale

Ces fruits abondent également de vitamines C.

Petites liste non exhaustive
Abricot Courge jaune Patate douce
Ananas Mandarine Pêche
Cantaloup Mangue Poivron jaune
Carotte Nectarine Rutabaga
Citron Orange Tomate jaune
Citrouille Papaye

Les fruits et légumes rouges et roses

tomates

Quels bienfaits ?

Le lycopène est le pigment caroténoïde rouge vif responsable de la belle couleur rouge de certains fruits et légumes.
Avec le bêta-carotène et la luteïne, c’est l’un des caroténoïdes les plus abondants dans le sang et certains tissus de l’homme.
C’est un antioxydant puissant, d’ailleurs, des 20 fruits et légumes les plus fortement antioxydants, sept sont rouges ! La framboise, le poivron rouge, la fraise, la canneberge, la betterave, la cerise et le raisin rouge.
Ils permettraient de réduire le risque de cancer, de la prostate notamment, de protéger notre peau du soleil, seraient anti-inflammatoires, anti-allergiques et favoriseraient la digestion.

Petite liste non exhaustive
Betterave Grenade Pomme rouge
Cerise Melon d’eau Radis
Canneberge Oignon rouge Raisin rouge
Chou rouge Pamplemousse rose Rhubarbe
Framboise Poivron rouge Tomate rouge

Les fruits et légumes bleus et violets

figue

Quel bienfaits ?

Les aliments bleus et violets contiennent tous des niveaux élevés d’antioxydants appelés anthocyanine ou polyphénols. Ces éléments permettraient de protéger le cœur et de prévenir les maladies cardiaques. Selon l’American Cancer Society, ils détiendraient de nombreuses vertus liées au vieillissement et à la prévention de certains types de cancers.
Les aliments de cette couleur sont également généralement faibles en calorie mais très  riches en vitamines C et fibres alimentaires.

Petite liste non exhaustive
Asperge mauve Endive mauve Pruneau
Aubergine Figue Raisin bleu
Baie de sureau Mûre sauvage Raisin sec
Bleuet Poivron violet
Cassis Prune

Les fruits et légumes verts

artichauts

Les fruits et légumes verts doivent principalement leur couleur à deux pigments, la chlorophylle et la lutéine.
La chlorophylle et non, on ne parle pas de la chlorophylle Hollywood chewing-gum ! ;) permet de maintenir l’équilibre acido-basique du corps, de l’oxygéner, de le détoxifier et de le purifier.
La lutéine, un pigment de la famille des caroténoïdes est quant à elle présente dans la rétine de l’œil (au niveau de la macula pour ceux qui veulent se la péter hihihi). Elle joue un rôle crucial pour la santé des yeux, permet de réduire les risques de dégénérescence maculaire (cause principale de cécité chez les personnes âgées) et de cataractes.

Petite liste non exhaustive
Artichaut Céleri Lime
Asperge Chou vert Poire verte
Avocat Concombre Pois
Brocoli Epinard Poivron vert
Chou de bruxelles Haricot vert Pomme verte
Groseille à maquereau Kiwi Raisin vert

Les fruits et légumes blancs, bruns clairs et bruns

céleri

Si vous pensez que les légumes blancs ne comptent pas, détrompez-vous! Ils sont eux aussi riches en antioxydants dits phytochimiques.
Par exemple, la banane, l’oignon, la pomme de terre détiennent une dose élevée de potassium, très important pour les influx nerveux, les muscles, la pression artérielle ou encore le rythme cardiaque.
L’ail, l’oignon eux, sont composés d’allicine permettant de bloquer ou éliminer certaines toxines, bactéries ou virus.

Petite liste non exhaustive
Ail Endive blanche Panais
Banane Gingembre Pêche blanche
Céleri-rave Litchi Poire brune
Champignon Navet Pois-manioc
Chou-fleur Oignon

Il y a tellement de façons d’ajouter des fruits et légumes à votre alimentation. Voici quelques bonnes suggestions :

assiettes-couleurs

Verrine asperge artichauts // Pizza au guacamole // Spaghettis de courgettes aux crevettes et à l’ail // Bo Bun // Salade de fruits du printemps
Sans oublier les smoothies …

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Vous l’aurez compris, colorer vos assiettes est LA composante essentielle à une alimentation saine. Et voilà toute un palette de couleurs pour des plats équilibrés ! Misez sur les associations, variez les plaisirs. N’hésitez pas à mélanger fruits et légumes dans vos plats et n’oubliez pas : le plaisir avant tout ! 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Les épices et leurs vertus

La mondialisation a parfois du bon ! Eh oui ! N’en convienne à certains, nous avons aujourd’hui accès aux ressources du monde entier. Les épices en sont un parfait exemple. Bien introduites dans la cuisine occidentale, les épices ont longtemps été des denrées rares et chères.

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous parler de ces produits, pour la plupart venus des tropiques, très
diversifiés, avec un potentiel bien être considérable.
Les épices sont des produits auxquels la cuisine « healthy » fait la part belle, et ça n’est pas sans raison !

Les epices

Présentés sous forme de racine, de graines, de tiges, de feuilles ou même d’écorce, ces produits vous permettent de relever le goût de vos plats sans apport calorique…

Les épices renferment des substances bonnes pour la santé :

  • Les organoleptiques, qui affectent notre perception de la saveur. En clair, ça donne du goût. Et
    cela permet notamment de réduire la quantité de sel, de sucre ou même de graisse, souvent
    utilisés pour relever les plats.
  • Les antioxydants comme la quercétine, les polyphénols, la curcumine… Ces molécules nous
    aident à lutter contre les radicaux libres (molécules instables synthétisées par nos cellules),
    responsables de pathologies comme le cancer, les maladies neurodégénératives ou encore le
    vieillissement cellulaire.

Voici quelques exemples des épices les plus répandues associées à leurs propriétés et des suggestions
pour leur utilisation au quotidien :

Le basilic : anti-inflammatoire

basilic

Il a une action favorisant la digestion et prévenant les infections du tube digestif.
A utiliser frais ou séché dans vos salades de tomates, sur des pâtes fraiches avec un peu de parmesan ou en feuilles pour vos tisanes.

La cannelle : un des antioxydants les plus puissants

canelle

Particulièrement recommandée pour les diabétiques, elle permet de stabiliser la glycémie (taux de sucre dans le sang).
La cannelle se marie parfaitement avec les desserts vanillés, en sorbet sur des pommes au four hummm !! Un régal !

Piment de Cayenne : stimule le métabolisme et les enzymes digestives.

piment de cayenne Il aide à prévenir les infections de l’estomac. Vous pouvez utiliser le piment de Cayenne dans vos assaisonnements de salade, en l’associant avec un peu de cumin….

Le clou de girofle : antiseptique et germicide

clou de girofle

Le clou de girofle contient de puissantes substances antioxydantes. Il permet de combattre les douleurs au niveau des gencives et des dents.
Vous pouvez en incorporer un ou deux dans vos plats mijotés comme le bœuf bourguignon ou en écraser un demi et l’incorporer à de la fleur de sel pour des assaisonnements.

Le cumin : brûle-graisse et détox

cumin

Il stimule l’activité de la vésicule biliaire qui absorbe les nutriments du bol alimentaire et notamment les graisses … Ah ! Ah !
Le cumin est une excellente épice « détox ». Il aide également à combattre les affections respiratoires comme l’asthme ou la bronchite. Le cumin est un composant de base dans le guacamole. Vous pouvez l’utiliser sur des poissons blancs en y associant quelques bons légumes.

Le curcuma : excellente épice anti-cancer

curcuma

Utilisé depuis des milliers d’années dans la médecine traditionnelle chinisoise, le curcuma est très efficace pour la protection du vieillissement du cerveau et du foie. Il est l’un des composants de base du curry jaune (c’est lui qui colore en jaune ce mélange d’épices particulièrement utilisé dans la cuisine Indienne). Peu répandu à l’êtat brut dans les recettes, il se marie très bien avec d’autres épices et aromates. Notamment le poivre, le gingembre, la coriandre et la cardamome.

Le Romarin : concentration et mémoire

Romarin

Arbuste provençal bien connu, le romarin revient régulièrement dans les traitements pour la concentration et la mémoire. Vous pouvez l’utiliser frais dans vos salades ou en parsemer une viande grillée avant dégustation.

Le gingembre : antioxydant

gingembre

Lui aussi possède des vertus antioxydantes. Il est conseillé pour le mal des transports, la nausée et les vomissements. Vous pouvez facilement l’incorporer dans vos citronnades ou votre thé qu’il parfumera délicatement.

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Comme vous l’aurez compris, j’adore les épices ! Elles mettent en valeur les produits frais, en ayant une action positive pour notre santé. En plus vous pouvez en user et abuser car elles sont peu caloriques. En bref que du bon à consommer et sans modération !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

DIY : masque minute au Rhassoul

Je sais bien que le froid nous donne à tous envie de lambiner. On passe plus de temps chez nous, au chaud.
Et on dirait bien que notre peau, elle aussi, apprécie de faire la féniasse… Teint gris, cheveux ternes, on est bien loin de la mine que l’on arbore pendant les vacances d’été ! Snifff ….
Du coup, sans vous promettre le ciel, voici une petite recette très simple et réconfortante de masque minute  au Rhassoul, et à l’huile essentielle d’Ylang-Ylang :

masque_rhassoulLes étapes :

  1. Verser deux cuillères à soupe de Rhassoul dans un bol
  2. Ajouter de l’eau et mélanger jusqu’à obtenir une pâte onctueuse, attention, le Rhassoul fond très vite, verser l’eau peu et peu.
  3. Ajouter les gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang (ou de tea tree si vous n’aimez pas trop l’odeur)
  4. Mélanger le tout, c’est prêt !

Pour l’appliquer, il suffit de se tartiner le visage en prenant soin d’éviter le contour des yeux et des lèvres. Laisser poser ensuite 5 minutes puis rincer à l’eau tiède en effectuant de petits mouvements circulaires. Et oui, c’est un masque et un gommage en même temps ! :)

rhassoul

Les propriétés dans tout ça ?

L’ingrédient principal, le Rhassoul, est une argile fortement réputée pour sa grande capacité d’absorption. En masque, il va donc purifier et absorber les impuretés de votre peau.
Excellent pour la lute contre les points noirs, il ne desséchera pas pour autant votre peau. En effet, cette formidable argile procède par échanges : « je bouffe tes impuretés et je te file mes sels minéraux ! »
Et hop, vous vous retrouvez avec une peau revitalisée… Sympa M. Rhassoul non ?

Le second ingrédient est l’huile essentielle d’Ylang Ylang qui peut ne pas être appréciée par tout le monde. Je le sais de fait, car mon homme n’a vraiment pas adhéré à son odeur… Mais rien ne vous empêche de remplacer par du Tea Tree si cette huile essentielle ne vous séduit vraiment pas.
Toujours est-il que j’ai vu à plusieurs reprises que l’Ylang Ylang est particulièrement conseillée pour les peaux dévitalisées. En gros parfaite dans mon cas ! Elle a également l’avantage d’être sébo-régulatrice et est un très bon régénérateur cellulaire.

Bilan ?

Bon, pour ma part, je n’ai pas vu de résultats flagrants sur les points noirs. Pour autant, j’ai adoré la sensation de l’argile qui tend la peau et le masque qui se durci. On a bien l’impression qu’elle aspire toutes les impuretés.
Pour le retirer, c’est un peu complexe car l’argile adhère bien mais avec un peu de patience et d’eau tiède, on en arrive à bout. Et sous le masque on voit bien que M. Rhassoul a bien travaillé.  Visage revitalisé et purifié, sa promesse est tenue !
Ah ! Et autre point fort, le gommage intégré, car finalement ce masque est un deux-en-un !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Alors le Rhassoul, ça vous parle ?
A priori, cet ingrédient a plus d’un tour dans son sac, si vous connaissez d’autres recettes, n’hésitez pas à les partager ! 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Ma sélection de recettes détox d’après fêtes

Tout d’abord, bonne année à tous ! Plein de bonnes choses à vous !

Bon, je ne sais pas vous mais moi … Après un tel marathon alimentaire, j’ai bien envie de choses saines, de légumes, de fruits quitte à me transformer en lapin pendant le mois de janvier mais pitié plus de gras et de chocolat ! (Enfin jusqu’à la prochaine…) 

J’ai donc passé un petit moment sur Pinterest (oui oui… une addict de plus que voulez-vous…) et j’ai séléctionné une petite dizaine de recettes détox que je ferai durant le mois de janvier.
Vous verrez, ces recettes ont trois points communs :

  1. ce sont des recettes (plutôt) lights
  2. les produits sont de saison (topinambours, choux, betteraves, carottes, etc.)
  3. et en bonus, elles donnent l’eau à la bouche !

Allez c’est parti !

Saumon snacké sur purée de topinambours et vinaigrette au wasabi

saumon_topinambours

source : http://www.gourmandises2lea.com/

▼▲▼▲▼  La recette ici ! ▼▲▼▲▼

Soupe au chou rouge

soupe_au_chou

Source : http://www.lescuisinesdegarance.com/

▼▲▼▲▼ La recette ici !  ▼▲▼▲▼

Choux de bruxelles rôtis

Roastsed-Balsamic-Brussels-Sprouts

Source : http://www.stockpilingmoms.com/

▼▲▼▲▼ La recette ici !  ▼▲▼▲▼

Velouté de carottes au lait de coco et coriandre fraîche, brochettes de poulet marinés au miel et citron

veloute carotte coco coriandre

Source : http://stephatable.blogspot.fr/

▼▲▼▲▼ La recette ici ! ▼▲▼▲▼

Salade chaude de riz, lentilles et carottes aux épices

Epices-moi-Salade-riz-lentilles

Source : http://www.epicesetmoi.be/

 ▼▲▼▲▼ La recette ici !  ▼▲▼▲▼

Salade toute fraîche au saumon fumé

saumon pousse d'épinards

Source : http://www.audreycuisine.fr/

▼▲▼▲▼ La recette ici !  ▼▲▼▲▼

Soupe de betteraves, pommes, lait de coco et gingembre

Soupe Betterave

Source : http://emiliemurmure.com/

▼▲▼▲▼ La recette ici !  ▼▲▼▲▼

Salade d’endives, pomme, céleri et graines de courges

Salade-dendives-pomme-céleri-et-graines-de-courges

Source : http://www.papillesetpupilles.fr/

▼▲▼▲▼ La recette ici !  ▼▲▼▲▼

Chou rave à l’indienne

chou rave à l'indienne

Source : http://fermemathis.com/

▼▲▼▲▼ La recette ici !  ▼▲▼▲▼

Soupe à l’ail, poireau vinaigrette et oeuf poché

soupe-a-l-ail-poireau-vinaigrette-et-oeuf-poche-3288

Source : http://www.canalvie.com/

▼▲▼▲▼ La recette ici ! ▼▲▼▲▼

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

A ça, on ajoute une bonne dose de sport, de bons petits déjeûner sans oublier le verre d’eau tiède au citron pour détoxifier le foie et Hop ! On balaye les excès pour laisser place aux bonnes habitudes alimentaires ! ;)
Et vous, vous envisagez comment la « détox » d’après fêtes ?

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Astuce : se démaquiller sans coton

Bon, j’imagine qu’en lisant ce titre, certaines ont pu revoir leurs soirées (trop arosées) qui se terminent avec ce dilemme en allant se coucher : comment est-ce que je vais me débrouiller pour retirer cette peinture de ma trombinette … Et accessoirement, éviter de me prendre une petite claque au réveil quand je découvre que cette même trombinette n’a pas trop apprécié cette impasse.

Au risque de vous décevoir, pour ma part, cette question existencielle provient simplement d’un oubli (bon et peut-être de Grand Père Feuillage qui n’a pas cet impératif en tête)… L’oubli des cotons lors des courses. Ceci, couplé au refus d’utliser quelqu’autre papier qui traîne, parce que oui, on ne va pas se le cacher :

  • mouchoirs = Aie ! + Y’a rien qui part… Ou alors faut vraiment insister !
  • sopalin = Non merci !
  • papier toilette = Aie ! + des morceaux… Non et puis sérieusement, vous vous voyez avec du papier toilette sur la trombi ?

Alors vient la question fatidique : Comment se démaquiller sans coton ? 

coton-demaquillage

Parce que oui, c’est possible et c’est d’ailleurs en envisageant les diverses possibilités existantes que je me suis soudainement rapellée que certaines utilisent leurs doigts pour se démaquiller.
Bon déjà, se démaquiller à l’huile, c’était une étape mais les doigts à l’huile ?… Là c’est le ponpon ! Et pourtant … Après avoir bouguonné un peu sur Grand Père Feuillage, il a bien fallut que je trouve une solution.
Allez, « à la guerre comme à la guerre », on s’enduit les doigts d’huile végétale (amande douce pour moi) et c’est parti pour l’opération barbouillage… Euhh pardon… Démaquillage. Il suffit de simplement se masser doucement le visage et les yeux (fermés, je précise ;)) puis de frotter les cils entre les doigts pour faire disparaître peu à peu toute trace de maquillage.
Bon il ne faut pas se le cacher, l’effet panda est inévitable dans un premier temps. (Préférez utiliser cette technique lorsque le mâle ne traîne pas dans les parages … Vous risqueriez de l’effrayer…)

se démaquiller sans cotonEt c’est peut-être un peu moins rapide qu’un démaquillage basique.
Pour autant, l’huile et les doigts c’est tout de même vâchement efficace ! Ok j’ai l’impression de me transformer en Jane des temps modernes…mais dis donc, ça fonctionne sacrément bien !
En deux temps trois coups de doigts, adios le maquillage ! Ne reste plus qu’à passer un coup de mousse nettoyante là-dessus et roulez jeunesse… Qui l’eut cru ?

Récap des avantages de cette technique :

  1. On économise le prix des cotons, ne riez pas, c’est déjà ça !
  2. On protège la planète en réduisant nos déchets
  3. Maintenant, vous savez que vous n’avez plus d’excuses pour vous coucher maquillée même si vous n’êtes pas chez vous !

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Déjà adepte ou envie d’essayer, racontez-moi tout ! ;)

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

 

Les bienfaits de la course à pied et comment s’y mettre

Cette semaine, nous nous sommes intéressés à ce regain d’intérêt que GMF (Grand Mère Feuillage) et moi avons pu observer pour le running. C’est vrai, on voit que les gens commencent à prendre conscience que la pratique d’une activité sportive régulière leur permet de se sentir mieux. On a tous en tête le slogan : « Pour votre santé, bougez plus… » (Comme quoi ça marche)

Aujourd’hui, pas moins de 6 millions de français pratiquent la course à pied , les 3/4 courant même entre 2 et 4 fois par semaine.

La course à pied est pratiquée depuis 4,5 millions d’années par l’Homme (depuis que l’australopithèque est devenu bipède en fait… Ca c’est pour la culture ;) ). A l’origine pour chasser et survivre, la course est aujourd’hui devenue une activité source de bien-être, de confort et d’hygiène.

Elle revient même à la mode ces dernières années. Et bonne nouvelle, tout le monde peut s’y mettre, même vous ! !

running

Question de base : pourquoi se mettre à courir ? 

Vous avez tous entendu parler des bienfaits sur la santé que permet la pratique régulière d’une activité sportive.
Et bien la course à pied est loin d’être une exception, il est largement reconnu que courir régulièrement :

  • permet de réduire les risques d’accidents cardio-vasculaires
  • prévient le risque de certains cancers (sein, prostate, colon, poumons…)
  • réduit l’obésité et le diabète (et bien sûr, les petits bourrelets disgracieux)
  • renforce la tonicité musculaire
  • réduit le stress
  • améliore le métabolisme général

Mais tout ça vous le savez déjà, alors j’ai d’autres arguments qui vous décideront peut être à lacer vos baskets et partir pour une petite promenade.
Parce que OUI ! ! Courir c’est facile, c’est pas cher, une bonne paire de baskets suffit (Bon et ok, si ça vous fait plaisir, allez-vous acheter la tenue complète Nike pour avoir « la classe à Dallas »… Du moment qu’elle serve ! ;)
La course à pied est aussi une activité très flexible… Et oui c’est quand vous voulez et où vous voulez.

Comment vous y mettre ?

Commencez doucement, surtout si vous n’avez pas l’habitude de pratiquer un sport. Le plus important c’est d’être déterminé parce que ce qui fait l’efficacité d’une activité, ça n’est pas l’intensité mais la régularité.

Commencez par 3 séances de 15min par semaine (tout le monde peut le faire franchement), l’important est de commencer à son rythme et de progressivement apprendre à écouter son corps (respiration, tension musculaire, agilité articulaire). Vous trouverez au bout de quelques séances votre rythme de croisière.
Au fur et à mesure des semaines, allongez la durée des sorties si vous le souhaitez. Vous sentirez votre corps se tonifier et les premiers résultats sur votre courbe de poids ne se feront pas attendre. L’important c’est de garder l’envie sans se faire violence.

Les pièges à éviter ?

  1. Pas difficile, le plus important c’est vos chaussures.
    Et oui, elles seules vous permettront de préserver votre squelette, vos ligaments et elles vous rendront l’exercice plus agréable.
    Renseignez-vous et choisissez des chaussures pour le running, pas « omnisport », avec une semelle bien amortie qui permettra d’atténuer les chocs sur vos articulations (genoux, chevilles).running shoes
  2. Si vous doutez de votre volonté à vous mettre à l’exercice, trouvez-vous des partenaires. Essayez de motiver vos collègues, vos amis ou rejoignez-les !!!
  3. Autre piège, échauffez-vous et étirez-vous après l’effort, surtout si vous débutez, cela vous évitera certaines déconvenues le lendemain…
  4. Dernière chose, n’oubliez pas de boire de l’eau avant, pendant et après l’effort. Mieux vaut éviter la déshydratation, n’attendez donc pas d’avoir soif pour boire car c’est le signe que votre corps est déjà en manque d’eau.

Les + pour accompagner votre nouvelle activité

Adapter son alimentation. Quelques principes simples qui vont permettront de donner à votre corps tout le carburant dont il a besoin.

  • préférez les aliments complets aux raffinés, voir article
  • privilégiez l’eau aux sodas et autres jus de fruits,
  • manger des fruits, de préfénrence bien mûrs,
  • des légumes,
  • des produits céréaliers,
  • consommez des protéines (viandes, œufs, tofu),
  • du magnésium, vous en trouverez dans beaucoup d’aliments (noix du brésil, amandes, noix de cajou, légumes secs cuits, chocolat noir, céréales complètes.

Si vous courriez le matin, j’en profite pour faire référence à un très bon petit déjeuner que vous a décrit GMF il y quelques semaines, testé et validé !

Ah ! Et dernière chose, si courrir, ça n’est vraiment pas votre truc, il reste des solutions comme Coachclub qui vous aideront à reprendre une activité.

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿

Voilà vous l’aurez compris, la course à pied c’est bon pour vous, c’est facile, vous prenez l’air et en plus vous faites des rencontres, tout ça à prix réduit. Donc ON VALIDE ! ! Et on espère que vous aussi ! 
Si vous courrez, n’hésitez pas à partager vos astuces ici. 

▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿ ▾ ▿